I won’t burn my bra yet


Caisse à outils, Discussions de bar / Friday, June 28th, 2019

Ces derniers mois, mon soutien gorge est devenu un repère à grigris. En dehors des habituels tickets de vestiaire en soirée, et de ma clef de maison quand je vais courir, généralement, il ne soutenait que mes seins, et c’était déjà pas mal.
Maintenant, je dois faire gaffe en l’enlevant, de risque de perdre une pierre et/ou une note.

Pierre? Présente

A force de traîner sur des comptes Instagram pleins de rituels à base de cristaux, de lire des livres de sorcières (2), de discuter avec des personnes initiées à la litho thérapie, je me suis mise à porter des pierres. A l’heure qu’il est j’en ai 3 (2), que je porte à tour de rôle, selon ce dont je pense avoir besoin dans la journée.

Tu peux voir ça comme un équipement dans un jeu de rôle. Dans mon inventaire, j’ai ces pierres:
– Un Quartz rose, + 30 PV (Point de Vie) pour les jours où j’ai envie de douceur et d’amour, de lâcher le stress, d’être plus ouverte
– Un Lapiz Lazuli, + 25 PC (Point de Communication) pour les journées de réunions chargées, ou les échanges que je redoute
– Une Tourmaline noire, +35 PA (Point d’Ancrage) quand je me sens tourmentée, un peu à l’ouest et que j’ai besoin de remettre les pieds sur terre

Mon première contact avec les pierres s’est fait avec une Jaspe Rouge magnifique, que j’ai porté pour me rééquilibrer, et m’aider à me reconstruire, me retrouver pendant une période trouble. C’était un très beau cadeau, qui m’a beaucoup apporté.

Je les porte comme des engagements envers moi même, comme l’état visé pendant la journée. Et généralement ça porte ses fruits, au fil de la journée je me concentre davantage sur les valeurs liées à chacune des pierres. Ça m’engage à viser une plus grande clarté et lucidité dans ma journée, à en reprendre les rennes. Et je trouve que ça renforce mes intentions de choisir consciemment ma pierre le matin.

Se jouer de l’ego

En parallèle de ça, nous avons beaucoup travaillé sur l’ego avec ma thérapeute, sur les limites qu’il pouvait représenter, sur ses besoins de faire réagir, de créer de l’émotion au quotidien. J’y reviendrai plus en détail un de ces quatres, ce soir je parle de mon soutien gorge et de ses secrets (wink wink).

Un des outils proposés par ma thérapeute consiste à piocher chaque jour une “identité”, un qualité, quelque chose qu’on aimerait être mais pour lequel c’est pas encore ça… J’ai constitué mon bocal à Je en me basant sur une liste de qualités dispo sur le net (3), en choisissant celles que je voulais incarner. Par exemple “Je suis autoritaire” mouais, bof.

Et chaque matin quand je me prépare je découvre un nouveau pan de ma personnalité, que je vais m’engager à développer dans la journée. Ca a l’air plutôt nouille et simpliste mais j’ai de nombreuses histoires à raconter sur ce sujet.

Certains matins quand je suis foncièrement de mauvaise humeur, il m’arrive d’être blasée à la lecture de mon “Je” de la journée. Un samedi matin compliqué par exemple, un “je suis abordable” m’a fait rire jaune, ce n’était pas du tout dans mes cordes, je ne voulais parler à personne. Et puis je suis allée au marché, j’ai discuté avec la vendeuse de légumes, et j’ai fini par draguer un italien en espagnol en rougisseant sacrément. C’est couillon mais pour un caractère comme le mien, c’était déjà un sacré progrès.

Un matin où j’étais en grosse introspection, le “je suis curieuse” m’a minée, mon ego voulait simplement se regarder le nombril et appuyer sur tous les points qui faisaient mal. Mais avant même d’avoir passé le portillon de l’accueil au bureau, j’ai discuté 25min avec la super nana de l’accueil, qui m’a partagé les histoires de tir à l’arc de sa fille (future championne). J’y connaissai rien en tir à l’arc, et je ne connaissai rien de la vie de cette femme qui pourtant nous accueille tous par notre prénom avec un immense sourire tous les matins. Cette discussion m’a appris beaucoup, et m’a offerte une belle ouverture.

Aujourd’hui, j’avais une tonne de choses à gérer, il fallait que ça avance, et bien. Quand de mon pot j’ai tiré “Je suis sérieuse”, le ton était donné. Au final je suis plutôt éreintée ce soir, parce que j’ai pas arrêté, que j’ai enfin traité des trucs qui trainaient depuis des lustres, c’était beaucoup, mais j’ai vu que j’étais capable d’être sérieuse, efficace et de ne pas procrastiner constamment. Il m’a fallu une double dose de méditation et une grosse session de karaoké dans ma chambre pour me recentrer et me détendre ce soir, il y a sûrement un équilibre à trouver, mais j’en ressors plus forte.

C’est comme si j’enchaînais les fêtes surprises en réalité. Chaque matin “SURPRIIIISE! Je suis élégante!” > Hop j’enfile une tenue cute et j’évite d’être aussi vulgaire que d’habitude, juste une journée. “SUUUUURPRIIIISE! Je suis un leader.” > Je rappelle à mes collègues la cible qu’on doit atteindre, quels rôles ils ont à jouer, pourquoi on a besoin d’eux, comme un capitaine au rugby. Tactique. Technique. Esprit d’équipe.

Et c’est comme ça que le soir quand je me met en pyjama, et que quasi systématiquement je jure “mer** ! tout est encore tombé!” je ramasse ma pierre, et mon Je du jour, et j’analyse. Quelque fois ça rate, mais assez souvent ça tombe dans le mille.

Ce que j’aime dans ces exercices et ces réalisations, c’est que je redeviens actrice de ma vie, et que je la sculte comme je le souhaite, sans remettre son bon déroulement dans les mains d’autrui. Et ça c’est vachement précieux. C’est pour ça que ce soir j’avais envie de te transmettre ces histoires, et cet outil intéressant.

(1) Quelques liens insta : Ouitch , Let’s play on the moon, Elixirs_Florescence
Et des bouquins (rien de très novateur): “Sorcière, la puissance invaincue des femmes” de Mona Chollet. “La puissance du féminin : Libre, sereine et sacrée : renouez avec vos forces profondes” de Camille Sfez
(2) J’ai commandé mes pierres sur le site Let’s play on the moon, que je recommande généreusement!
(3) La liste que j’ai utilisé est dispo ici

One Reply to “I won’t burn my bra yet”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *